Comment se pose un mât ?

L’installation du mât doit tenir compte du changement des pavillons et des contraintes d’utilisation lors de la pose (espace libre si l’on doit coucher le mât).

Le fourreau (seulement pour mât aluminium)

Le fourreau est une embase dans laquelle l’on vient loger le mât. A sceller dans un massif béton.

Une bague permet de centrer le mât. Une partie du mât est enfoncée dans le sol (65 cm).
IMPORTANT : Pour les mâts supérieurs à 6 m et à potence privilégier la platine basculante.

Le manchon (seulement pour mât aluminium 6 m, 7 m et 8 m maxi)

Le manchon est un piquet sur lequel l’on vient emboiter le mât. A sceller dans un massif béton.
IMPORTANT : Pour les mâts supérieurs à 6 m privilégier la platine basculante.

La platine basculante avec crosses d’ancrage

La platine basculante est composée de 2 platines :

  • platine mobile assemblée avec le mât ;
  • platine fixe avec tiges d’ancrage (à sceller dans un massif béton).

Des écrous permettent de libérer le mât pour le faire basculer.